Articles

  • Les serments de Buchenwald et de Mauthausen - Mai 2005

    Les serments sont prononcés à la libération des camps par les prisonniers survivants pour tenter de préserver la mémoire et de préparer l’avenir sur des valeurs d’égalité, de fraternité, de tolérance, de liberté, de solidarité et de paix. Ces déclarations sont une marque de courage et un regard vers l’avenir.
    Le serment de Buchenwald
    Le serment de Mauthausen

  • Le serment prononcé le 19 avril 1945 , place d’appel de Buchenwald - Avril 2005

    Nous, les détenus de Buchenwald, nous sommes venus aujourd’hui pour honorer les 51 000 prisonniers assassinés à Buchenwald et dans les Kommandos extérieurs par les brutes nazies et leurs complices. . 51 000 des nôtres ont été fusillés, pendus, écrasés, frappés à mort, étouffés, noyés, empoisonnés et tués par piqûres. 51 000 pères, frères, fils sont morts d’une mort pleine de souffrances, parce qu’ils ont lutté contre le régime des assassins fascistes . 51 OOO mères, épouses et des centaines de milliers d’enfants (...)

  • Le serment de Mauthausen - Avril 2005

    Le 16 mai 1945, Émile VALLEY, responsable du Comité International de Mauthausen, monta à la tribune dressée sur la place d’appel et fit lecture du "serment de Mauthausen" : un appel à la solidarité internationale qui est depuis 50 ans la ligne de conduite de l’Amicale.
    « Voici ouvertes les portes d’un des camps les plus durs et les plus sanglants, celui de Mauthausen. Dans toutes les directions de l’horizon, nous retournons dans des pays libres et affranchis du fascisme.
    Les prisonniers libérés, (...)