Publié : 26 mai 2005
Format PDF Enregistrer au format PDF

Ravensbrück (suite 1)

En plus de l’enceinte principale de Ravensbrück, le camp compte aussi de nombreux camps annexes et commandos extérieurs. Ainsi les déportés sont ammenés à travailler dans des usines telles que la fabrique de munitais de Barth d’autres a Abteroda...Madame Fainstein fut emmenée à Zwadau.
A Ravensbrück les premières prisonnières arrivèrent le 18 mai 1939. Il s’agissait de 860 femmes allemandes et 7 femmes autrichiennes. Ce fut ensuite au tour de 400 tziganes autrichiennes d’être déportées au camp le 29 mai. Des le 28 septembre 1939 les premières prisonnières en provenance de Pologne furent emmenés à Ravensbrück.
Fin 1939 le camp comptait déjà quelques 2290 prisonnières.