Publié : 12 mai 2005
Format PDF Enregistrer au format PDF

Propos de Gollnisch

" Il ne faut pas remettre en cause les déportations ni les millions de morts des camps nazis"

"Je ne remet pas en cause l’existence des camps de concentration mais, sur le nombre de morts, les historiens pourraient en discuter. Quant à l’existence des chambres à gaz, il appartient aux historiens de se déterminer"

" Je ne vois pas ce qu’il y a de choquant à dire que les divers aspects du drame concentrationnaire, sur lesquels il n’y a pas deux historiens qui soient d’accord entre eux, doivent pouvoir être discutés librement"