Vous êtes ici : Accueil > Ressources pédagogiques > ... par discipline > ... en français > Compte rendu de la sortie du 03/05 à Paris.
Publié : 17 mai
Format PDF Enregistrer au format PDF

Compte rendu de la sortie du 03/05 à Paris.

Compte rendu de la sortie du 03/05 à Paris.

  1. La matinée

Nous sommes partis du lycée à 6h pour nous diriger vers Paris. Pendant tout le trajet le chauffeur mettait le chauffage trop fort, alors quand nous sommes descendus, nous étions joyeux. Aux environs de 9h30, nous sommes donc arrivés dans la ville lumière. Avec les professeurs, nous nous sommes dirigés vers l’entrée du mémorial de la Shoah. Arrivés sur place, un système de sécurité a été mis en place pour protéger ce lieu de mémoire mais l’agent a laissé passer tout le monde malgré la lumière rouge. Ensuite, une femme nommée Delphine nous a accueillis et nous a accompagnés durant toute la visite. La première chose que nous avons vue était le mur des noms montrant le nom des déportés par année et par ordre alphabétique dont Simone Veil. Au sol, tout le long des murs, des chandelles avec une étoile de David étaient disposées. Ce jour ci, nous faisions partie des derniers à pouvoir voir ce monument car celui ci allait être rénové après notre visite. Puis, notre guide nous a emmenés dans la salle du Mémorial du martyr Juif inconnu. Au centre de la pièce se trouvait une étoile de David avec des bouquets de fleurs sur chacune des branches, au milieu de cette étoile il y avait un faux feu censé être éternel en l’honneur des victimes. Autour de ce feu étaient disposés 6 parchemins authentiques.Au fond de la pièce il y avait une inscription en hébreu qui signifiait : « Regardez et voyez s’il est douleur pareille à ma douleur. Jeunes et vieux, nos filles et nos fils fauchés par le glaive. ». Dans une petite salle à côté, il y avait les archives du "Fichier Juif" qui contient les fichiers individuels et familiaux des Juifs arrêtés à Paris et dans le département de la Seine, ainsi que les fiches des internés des camps de Drancy, Pithiviers et Beaune-la-Rolande. Ensuite nous sommes entrés dans une salle dont les murs étaient recouverts de photos d’enfants qui ont été déportés. Nous sommes entrés dans une salle afin de faire un atelier avec Delphine sur le thème du racisme et des préjugés. Delphine nous a montré plusieurs affiches de propagande Nazie avec des caricatures de juifs que nous avons analysées. Nous avons également vu des affiches avec des stéréotypes sur les différentes cultures, comme les noirs.

  1. Le midi

Nous nous sommes arrêtés dans un parc afin de pique-niquer car nous avions un grand appétit. Nous étions dans un cadre bucolique au bord d’un lac. Il y avaient quelques corbeaux et une femme fan de Johnny et d’Itoura Mousssongo. Celle ci tenta de voler nos téléphones à plusieurs reprises. A la fin, nous avons cherché une poubelle pendant très longtemps.

  1. L’après Midi

Après ce petit interlude gastronomique, nous nous sommes dirigés vers le musée de l’immigration.Nous avons été impressionnées par le visuel de la façade qui possédait un fronton sculpté ; nous avons été éblouies par sa beauté. Sur place, la sécurité était aussi utile que l’autre musée. Le guide, très sympathique, gestuel et doté d’un accent assez original et d’un ipad nous a fait découvrir une maquette que nous avons observée. Nous sommes ensuite entrés dans une grande salle tapissée de fresques représentant des cactus et des femmes qui représentaient divers continents et la France. Nous avons ensuite visité l’exposition permanente du musée qui retraçait l’histoire de l’immigration en France. Par exemple nous avons vu des marionnettes représentant les peuples du monde de manière raciste. Nous avons également vu une œuvre intitulée "Mother’s Tongue" montrant les différences de langues et de cultures entre les générations. A la fin, le guide nous a présenté une possibilité de donation d’objets liés à la culture de l’immigration. Finalement, nous avons quitté le musée et Paris pour regagner notre domicile.