Vous êtes ici : Accueil > Ressources pédagogiques > ... par discipline > ... en français > Sortie à Paris le Vendredi 03 Mai 2019
Publié : 17 mai
Format PDF Enregistrer au format PDF

Sortie à Paris le Vendredi 03 Mai 2019

Le vendredi 03 mai à 6h15, nous sommes partis avec Mme Morel, Mme Mahé,
M Prieto et M Montagne pour la visite de deux musées qui sont "Le Mémorial De La Shoah" et "Le Musée De l’Immigration".

Le matin à 10h nous sommes allés visiter "Le Mémorial De La Shoah", à l’entrée il y avait "Le Mur Des Noms" sur lesquels on trouve 76 000 noms et prénoms de juifs Français tués dans la période de 1942 à 1944 (pour les Français pendant la Seconde Guerre Mondiale) qui y sont gravés. Actuellement le mur est détruit puis va être reconstruit pour 2020 avec une nouvelle inauguration.
À l’intérieur du musée au début de la visite on a pu voir la crypte située sous le parvis où se trouve une étoile de David en marbre noir. C’est le tombeau symbolique des six millions de Juifs morts sans sépulture. On a également vu une petite salle qui se nomme "La Salle Des Noms" où se trouve des cartes d’identité qui appartenaient aux déportés juifs.
Nous sommes notamment passés par une pièce qui abrite des photos en couleurs mais essentiellement en noir et blanc de 3 000 enfants déportés. Sous ces photos se trouvaient leurs noms ainsi que leur prénoms.
Et à la fin de la visite, nous avons vu Le Mur des Justes, situé dans l’allée qui jouxte le Mémorial, qui porte les noms de plus de 3 900 hommes et femmes qui, au péril de leur vie, ont contribué au sauvetage de Juifs en France pendant la Seconde Guerre mondiale. Ces personnes ont reçu le titre de « Juste parmi les Nations ». À ce jour, plus de 24 000 personnes dans le monde ont reçu cette distinction.

Ensuite la seconde et dernière visite de la journée, nous sommes allés au Musée De l’Immigration. Noux avons commencé la visite dans une grande salle qui est la "Grande salle d’exposition" dont la surface du sol est en mosaïques et il y a des fresques murales tout le long des murs qui représente la colonisation française.
La plupart du musée est rempli d’objets conservés et donnés par la famille de ceux qui les utilisaient.
À certains endroits on pouvait trouver des reconstitutions des difficultés du passé. Pour finir, à la fin de la visite nous avons aperçu un arbre avec une urne dans laquelle on peut y insérer une lettre contenant un témoignage ou une demande pour exposer un objet.