Vous êtes ici : Accueil > Ressources pédagogiques > ... par discipline > ..en mathématiques > Reussiriez vous l’épreuve de math du bac écossais ?
Publié : 20 octobre 2015
Format PDF Enregistrer au format PDF

Reussiriez vous l’épreuve de math du bac écossais ?

Un crocodile, un zèbre, une grenouille et un crapaud ; tels sont les coupables désignés pour les mauvais résultats des candidats à l’épreuve de math de l’équivalent écossais du bac.
De nombreux articles s’en sont fait l’écho que ce soit, pour les anglophones, sur le site de la BBC ou de the independent et même en France dans le journal le Monde.

Le plus médiatisé des exercices mis en cause, généralement connu en France sous le nom de Problème du sauveteur,dans une variante avec crocodile et zèbre, peut se résoudre en TS. (Deux questions faciles niveau seconde, et une plus dure et surtout non guidée, un excellent entraînement pour l’épreuve française dont l’esprit évolue pour intégrer plus de questions ouvertes).

Le second qui, passée une question triviale, revient à étudier si les suites définies par f(1)=32 et t(1)=13 et pour tout n supérieur à 1, par f(n+1)=1/3 f(n)+32 et t(n+1)=3/4 t(n)+13 sont majorées ou non par 50, nécessite là aussi une bonne prise d’initiative, par exemple la programmation d’un algorithme, ou la recherche de la limite après avoir trouvé une expression en fonction de n (forme explicite) ce qui peut se faire en montrant que les suites définies par u(n)=f(n)-48 et v(n)=t(n)-52 sont géométriques.

Bon travail à tous les courageux, et à dans quelques temps pour une correction.

Documents joints