Vous êtes ici : Accueil > Ressources pédagogiques > ... par discipline > ..en mathématiques > Soutien > Quelques exercices courts pour préparer l’oral du bac S en math
Publié : 27 juin
Format PDF Enregistrer au format PDF

Quelques exercices courts pour préparer l’oral du bac S en math

Si vous pensez, suite à une épreuve peu réussie que vous risquez (en raison notamment des coefficients) d’être amené à présenter l’oral de rattrapage en math au bac S, il est préférable que vous ne coupiez pas totalement vos efforts après les écrits, ou du moins que vous vous prépariez avant les résultats de l’écrit pour profiter au maximum du temps dont vous disposez.
A cet effet vous pouvez vous entraîner sur les 40 exercices proposés.
Certains sont un peu longs pour faire de vrais sujets d’oraux, mais ils permettent de revoir une grande partie du programme.

exercies pour préparer l’oral

Le second fichier propose des éléments de correction (n’hésitez pas à me signaler les erreurs éventuelles).

éléments de correction

A propos du déroulement de l’épreuve :

Vous êtes en général convoqué en début de journée, et souvent ce n’est que sur place que vous apprenez quels sont vos horaires de passages (prévoir éventuellement de quoi manger si les délais s’allongent).
Après avoir vérifié votre identité et votre convocation, l’examinateur vous donne un sujet (pas forcément après un choix, et celui-ci se fait en aveugle : "Vous voulez le numéro 2 ou le 5 ?" ou "main droite ou main gauche ?" ; ne vous attendez pas à choisir entre les probabilité et les suites !).
Le sujet doit obligatoirement contenir au moins deux exercices portant sur deux notions différentes du programme (dont au moins un sur la partie spécialité si le candidat est inscrit dans celle-ci).
Vous avez le droit d’utiliser votre calculatrice dans les mêmes conditions que pour l’écrit.
Il n’existe pas en mathématique de listes de sujets officiels, et encore moins de barème de notation. Le sujet d’oral dépend donc fortement de l’examinateur. Néanmoins le temps de préparation étant de 20 minutes, les sujets sont forcément courts (surtout s’il y en a trois ou quatre, dans ce cas il s’agit d’exercices à une seule question ou d’un QCM) et en général ils portent sur des techniques classiques.

Au terme des 20 minutes de préparation (voire un peu plus le temps que l’examinateur fasse sortir le candidat précédent et installe le candidat suivant), vous passez devant (au tableau, ou parfois assis à côté de) l’examinateur auquel vous présentez vos recherches en justifiant à l’oral, ou par écrit selon le dialogue qui s’installe avec celui-ci. Les deux exercices (ou plus) doivent être abordés dans l’entretien. Si vous bloquez, l’examinateur vous donne des indications ou vous pose des questions destinées à vous relancer ou à rectifier une erreur de calcul.
Il peut aussi (notamment s’il reste du temps) vous interroger sur d’autres thèmes du programme pour tester vos connaissances.
L’entretien dure 20 minutes.
N’essayez pas de savoir si celui-ci s’est bien déroulé, les examinateurs ont des consignes pour ne donner aucune indication dans ce sens.
En principe l’examinateur ne connaît ni votre note à l’écrit, ni le nombre de points qu’il vous manque, ni vos moyennes trimestrielles.
Il note votre prestation, et c’est le jury (auquel n’appartient pas forcément l’examinateur) qui décide, en se basant sur votre livret scolaire, de vous attribuer, le cas échéant, les quelques points qui vous manqueraient encore.

Et même si vous n’êtes pas satisfaits de votre performance, essayez de faire de votre mieux jusqu’au bout et restez courtois, vous n’avez rien à perdre (la note ne remplace celle de l’écrit que si elle lui est supérieure) et mettre l’examinateur en colère ne vous rapportera rien...

Remarques pour 2018 :

Ne négligez surtout pas les thèmes qui ne sont pas tombés à l’écrit (ou peu) comme les lois à densité (en particulier la loi exponentielle), les intégrales, la géométrie analytique (équations cartésiennes de plans, équations paramétriques de droites), les suites, la trigonométrie, voire les intervalles de fluctuation.
Vous trouverez ci-dessous deux exemples de sujets que j’ai donnés à des candidats l’an dernier, suivis de leur corrigé.

Deux sujets donnés à l’oral 2017 (TS, non spécialiste)